Menu principal

Barre d'outils

Contenu Principal

  • RSE
  • 27 mars 2015

Dossier Transition énergétique : La Poste mobilisée aux côtés des collectivités

Sommaire

La Poste mobilisée aux côtés des collectivités

Transition énergétique

La Poste mobilisée aux côtés des collectivités

L’engagement dans la transition énergétique se trouve au cœur du projet « La Poste 2020 : Conquérir l’avenir ». Forte d’une expérience de dix ans en interne, La Poste accompagne désormais les collectivités locales dans leur propre transition. Elle sera d'ailleurs présente à la COP21, la conférence de l’ONU sur le climat accueillie par Paris en décembre prochain, pour marquer sa volonté de contribuer aux objectifs 2020 que se donne la France. Sa proximité historique avec les territoires et sa qualité d’entreprise de service public lui permettent de proposer aux particuliers, aux entreprises et aux collectivités des expertises acquises en ce secteur.

La Poste mobilisée aux côtés des collectivités

Maîtriser sa consommation

Maîtriser le management de son énergie fait partie des priorités du Groupe. Pour Poste Immo, filiale immobilière du Groupe, cela consiste notamment en une meilleure exploitation des bâtiments postaux (programmation intelligente, pilotage des annexes environnementales) et un accompagnement des utilisateurs pour les inciter à adopter des comportements vertueux. La direction des services d’information, engagée dans une politique de green IT, a mis en place une solution de supervision et d’économies d’énergie. « Des actions de sensibilisation ont aussi été entreprises pour développer les bonnes pratiques, explique Sophie-Noëlle Nemo, directrice de la délégation à la transition énergétique du Groupe La Poste. Un livre blanc a notamment été diffusé en 2014 aux postiers, qui ont désormais accès à l’application Greenmobile pour évaluer l’impact environnemental de leur téléphone mobile. » La gestion des déchets d’équipements électriques et électroniques (DEEE) tels que les ordinateurs, imprimantes etc., n’a pas été oubliée : grâce à des contrats passés avec des prestataires de la filière et à un circuit de collecte pertinent, près de 800 tonnes de DEEE ont été collectés en 2013 !

La Poste mobilisée aux côtés des collectivités

Rénover les bâtiments et les logements

Le secteur du bâtiment, qui représente 43 % des consommations énergétiques, est prioritaire. Fort d’un parc de près de 12 000 bâtiments, et de presque sept millions de mètres carrés, Le Groupe La Poste, via Poste Immo, mène depuis plusieurs années un important programme de rénovation énergétique de ses bâtiments. Engagé dans une démarche volontaire, le Groupe a notamment signé en 2013 la charte pour l’efficacité énergétique des bâtiments tertiaires. L’objectif : réduire de 25 % la consommation d’énergie de ses bâtiments patrimoniaux de plus de 5 000 mètres carrés entre 2011 et 2020. Pour s’y tenir, la foncière Poste Immo s’est lancée dans un plan d’actions spécifique incluant rénovation des bâtiments, sensibilisation des utilisateurs et pilotage de l’énergie. Grâce à l’expertise acquise, Poste Immo propose désormais des prestations d’assistance à maîtrise d’ouvrage et d’expertise de parc pour les entreprises et les collectivités.

Par ailleurs, La Poste souhaite faire de ses 80 000 facteurs des ambassadeurs de la rénovation énergétique : « Leur rôle est de faire de la pédagogie auprès des particuliers pour les inciter à rénover leur logement, c’est le sens des dispositifs que nous sommes en mesure de proposer aux collectivités, notamment pour les conseils généraux et régionaux », explique Sophie-Noëlle Nemo. Et cela fonctionne : en Poitou-Charentes, le Groupe a développé une offre pour le compte du conseil régional cet hiver. Les postiers sont allés à la rencontre des habitants pour les informer sur les aides publiques à leur disposition. Bilan : une personne visitée sur sept a laissé ses coordonnées en vue d’un accompagnement de La Poste. En Pays de la Loire, où des postiers – facteurs et encadrants – sont formés pour réaliser eux-mêmes un pré-diagnostic (effectué hors tournée classique), les retours sont également positifs.

Étape suivante : la dynamisation du tissu économique local par ce relevé d’information. Pour accompagner les particuliers dans cette transition, La Banque Postale va proposer une large gamme de solutions de financement de la rénovation énergétique des bâtiments et de la mobilité durable. Pour ses clients particuliers, elle commercialise d’ores et déjà le nouvel éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ).

Adopter l’éco-mobilité

Autre secteur directement concerné par la transition énergétique : les transports, qui comptabilisent 30 % des émissions de CO2. Au cœur de cet enjeu, La Poste s’est engagée dans la proposition d’une nouvelle logistique urbaine de proximité. 5 000 Kangoo électriques, 1 000 Quadéo, 18 000 vélos à assistance électrique, 100 véhicules trois-roues électriques... « La Poste possède la première flotte au monde de véhicules électriques, précise Sophie-Noëlle Nemo. Grâce à Greenovia et Mobigreen, nous pouvons nous appuyer sur notre expertise et promouvoir la mobilité durable. » Conseil en mobilité éco-responsable – comme c’est le cas pour Valenciennes Métropole – introduction de véhicules électriques dans les parcs, mise en place de systèmes d’autopartage, diagnostics, formations à l’éco-conduite, plans de déplacements entreprise (PDE)... En 2015 et 2016, un pack d’éco-mobilité pour les PME et une offre de location de vélos électriques viendront compléter la gamme. Réduire l’impact des transports, c’est aussi trouver des réponses à la croissance soutenue du e-commerce : le Groupe compte 17 000 points de contact, et sa filiale Pickup, qui dispose déjà de 7 200 points de proximité commerçants, déploie actuellement un système de consignes automatiques dans des lieux de grand passage, et des Pickup Stores dans les gares très fréquentées. Une solution qui permet ainsi d’éviter la multiplication des points de livraison, et donc des trajets effectués. 

L’offre Recy’go de collecte des papiers usagés séduit les collectivités

Favoriser les cercles vertueux

L’économie circulaire, qui vise à réemployer ou recycler les produits consommés et à privilégier des circuits courts, est le dernier levier majeur de la transition énergétique. Depuis 2012, La Poste a, dans ce sens, créé Recy’go, un service de collecte de papiers de bureau par les facteurs. Une fois collectés, les papiers sont triés et recyclés par des partenaires de l’économie sociale et solidaire, puis revendus à des papetiers situés sur le territoire. Cette boucle vertueuse a permis de collecter 16 000 tonnes de papier auprès de 2 600 clients en 2014. En 2015, Recy’go s’étoffe d’une offre d’entrée de gamme baptisée Recy’go Primo pour les petites entreprises, d'une solution pour les clients ayant de fortes contraintes de confidentialité, ainsi que d'une prestation de désarchivage. « Nous élargissons notre démarche aux cartons et aux téléphones mobiles », détaille Sophie-Noëlle Nemo. Un programme ambitieux de développement dans lequel d'autres recyclats sont à l'étude.

Tous les sujets de ce dossier

RSE

La logistique inversée : jeter moins pour vivre mieux

La logistique inversée : jeter moins pour vivre mieux

  • Prospectives
  • 27/09/2013

RSE

La RSE, un engagement au coeur de la stratégie du Groupe La Poste

  • Prospectives
  • 12/05/2014

RSE

Jean-françois Macaire

Les collectivités et les entreprises, moteurs de la transition énergétique

  • Prospectives
  • 15/07/2014
Tous les articles

Vos contacts en région

Les délégués régionaux sont vos interlocuteurs privilégiés en région. Pour les relayer, les délégués aux relations territoriales coordonnent l'action du Groupe dans le département.

Trouver un contact

Retour haut de page

Pied de page