Menu principal

Vous etes ici:

Barre d'outils

Contenu Principal

  • Mobilité
  • 17 septembre 2013

Dossier Partenaire de la semaine de la mobilité durable

Sommaire

Le covoiturage : effet de mode ou tendance durable ?

Partager son véhicule avec son voisin, son collègue ou un inconnu est devenu, ces dernières années, un phénomène organisé. En 2010, une étude lancée par l’ADEME recensait plus de 200 services de covoiturage en France. L’heure est au premier bilan.

Le covoiturage : effet de mode ou tendance durable ?

Avant l’analyse, commençons par la description. Trois formes de covoiturage organisé peuvent être identifiées : les services nationaux destinés au grand public, les initiatives proposées par les entreprises pour les trajets domicile-travail de leurs salariés et les sites locaux qui s’adressent à la population d’un territoire donné pour différents types de parcours.

Un usage encore timide…

Selon l’étude de l’Ademe, le passage à l’acte ne concernait, en 2010, qu’une faible partie des personnes inscrites sur un site de covoiturage. Le taux moyen d’usagers serait de 10 % pour les services mis en place par les entreprises et de 4 % pour les sites locaux. Globalement, les initiatives mises en place par les entreprises semblent être privilégiées et les jeunes seraient légèrement plus enclins à covoiturer que leurs ainés.

… mais prometteur !

S’il est encore marginal, le covoiturage réunit de nombreux arguments en faveur de son développement. Par exemple : réduction des frais d’essence, désengorgement des villes, baisse des émissions de gaz carbonique, diminution des accidents… À Rennes, où le nombre de places inoccupées à bord des voitures qui se rendent chaque jour en ville culmine à 105 000, La Poste a signé une convention dès 2009 avec l’association Covoiturage +. Fin 2011, 167 personnes sont désormais inscrites sur le site de ce partenaire et le service tend à se développer. « En général, les salariés qui essaient le covoiturage n’y trouvent que des avantages et restent fidèles à ce dispositif », analyse Maryvonne Gonidec, Déléguée au Développement Régional du Groupe La Poste en Bretagne.  Le renouvellement de cette convention avec Covoiturage +, la plus grande centrale de covoiturage française, permet à l’entreprise publique d’offrir un service gratuit à l’ensemble de ses salariés jusqu’en 2014. En parallèle, Le Groupe La Poste va étendre progressivement l’accès à son site Internet de covoiturage. Dès septembre 2012, une dizaine de Plates-formes Industrielles Courrier, le siège du Courrier ou encore le siège du Groupe La Poste, y auront accès, avant un déploiement plus large en 2013.

Tous les sujets de ce dossier

Mobilité

Un ELU efficace

Un ELU efficace

  • Prospectives
  • 06/09/2013

Mobilité

Nouvelles mobilités Denis Baupin

Nouvelles mobilités, vision d’avenir

  • 17/09/2014

Patrimoine

La Banque Postale au service du développement des territoires

La Banque Postale au service du développement des territoires

  • 17/09/2014
Tous les articles

Vos contacts en région

Les délégués régionaux sont vos interlocuteurs privilégiés en région. Pour les relayer, les délégués aux relations territoriales coordonnent l'action du Groupe dans le département.

Trouver un contact

Retour haut de page

Pied de page