Menu principal

Vous etes ici:

Barre d'outils

Contenu Principal

  • Postiers et élus
  • Postéo N°30

Portrait de Pascale Gallion

À 50 ans, Pascale Gallion, a déjà vécu plusieurs vies : celle de mère de famille, d'ancienne employée de La Poste et celle de maire de Fleurey-sur-Ouche (Côte-d’Or) depuis mars 2008. Ces différents rôles se sont succédé, au fil des opportunités. Pour les habitants de sa commune, elle est « Pascale », voilà tout.

Pascale Gallion

Naturelle et spontanée, elle assume ses nouvelles responsabilités avec dévouement. Pascale Gallion vit à Fleurey, à 16 kilomètres de Dijon, depuis vingt-cinq ans. Elle connaît tout le monde ! Rien d’étonnant car cette mère de trois enfants était aussi impliquée dans la vie associative et bénévole à la bibliothèque. « Je n’aurais jamais pensé devenir maire, ni même adjointe ! » insiste Pascale Gallion. Très présente dans la vie publique de la petite commune, elle a été sollicitée par un collègue postier qui montait une liste pour les élections municipales de 2001. Pascale s’est lancée et est devenue deuxième adjointe. « J’ai trouvé une vocation. En tant que parent d’élève, je critiquais ce qui était mis en place par la mairie. Mais une fois de l’autre côté, je me suis vite rendu compte que les choses n’étaient pas aussi simples ! » se souvient-elle. Pascale a parfaitement assumé la double casquette de postière et de conseillère municipale. Elle s’est épanouie et a partagé cette nouvelle expérience au quotidien avec ses collègues du Centre des chèques postaux, qui l’ont soutenue.

L’intérêt général comme fil conducteur

Au fil du mandat, Pascale Gallion s’est« forgée un caractère » et s’est de plus en plus investie. Si bien qu’à la démission du premier adjoint, elle a pris sa place et est devenue suppléante du maire. Elle pensait arrêter sa vie politique à la veille des élections de 2008 mais les administrés en ont décidé autrement. « On peut vraiment parler de plébiscite. Tout d’un coup, les habitants de Fleurey se sont mis à m’appeler pour me dire qu’ils comptaient sur moi. Nous avons créé une liste et, comme personne ne voulait en prendre la tête, je me suis finalement décidée », raconte-t-elle. Et Pascale est élue. Sans réelle formation, mise à part son expérience en tant qu’adjointe, elle s’entoure de personnes de confiance et notamment des postiers. « Je suis entrée à La Poste très jeune et j’ai toujours tenu un rôle d’exécutant. Je n’étais pas une meneuse. Je sais que ma carrière à La Poste m’a donné de la crédibilité. Mais tout d’un coup, je devais prendre la parole en public, marier des gens, m’occuper de l’urbanisme, des écoles et des finances de la ville. J’étais très angoissée », avoue Pascale Gallion, qui se compare à un chef d’orchestre, voire à un chef d’entreprise. Heureusement, elle a plus de vingt ans de carrière. « La Poste est une grande famille. J’étais habituée à être proche des gens, cela m’a beaucoup aidée dans ce nouveau rôle », dit-elle. Pour autant, le rythme devient vite insupportable et Pascale prend une retraite anticipée pour se consacrer entièrement à ses responsabilités de maire et de vice-présidente de la communauté de communes de la Vallée de l’Ouche.

Bien gérer l’évolution de la commune

La commune de Fleurey compte environ 1400 habitants et le village est en pleine expansion. « Depuis le début de l’année, j’ai déjà reçu 30 demandes de permis de construire ! » dit Madame le Maire. Restée postière dans l’âme, Pascale cherche à préserver son bureau de poste. Attachée à cette présence locale, elle en bouderait presque Internet et ses facilités de gestion des comptes à distance: « C’est la mort de nos bureaux de poste ! » Aujourd’hui, le bureau de poste de Fleurey est inadapté aux nouveaux besoins de la clientèle. Pascale Gallion a donc tout fait pour qu’il déménage dans un nouveau lotissement. Autres projets qui lui tiennent à cœur : la construction d’un centre de secours, l’installation d’une supérette et la création d’une zone économique avec l’arrivée de10 entreprises dans la communauté de communes de la Vallée de l’Ouche.

Jeanine Domat

Portrait de Jeanine Domat

  • Postéo N°37
Hélène Maison

Portrait de Hélène Maison

  • Postéo N°36
Khadra Yahia-Benattia

Portrait de Khadra Yahia-Benattia

  • Postéo N°35
Le statut de postier-élu

Vos contacts en région

Les délégués régionaux sont vos interlocuteurs privilégiés en région. Pour les relayer, les délégués aux relations territoriales coordonnent l'action du Groupe dans le département.

Trouver un contact

Retour haut de page

Pied de page