Menu principal

Vous etes ici:

Barre d'outils

Contenu Principal

  • Postiers et élus
  • Postéo N°29

Portrait de Francis Raphenne

À 56 ans, Francis Raphenne, directeur d’établissement à Givet, est à la tête de trois bureaux de poste et de quatre agences postales dans les Ardennes. Maire de la commune des Hautes-Rivières depuis trois ans, il assume avec humilité ses nouvelles fonctions.

Francis Raphenne

Les journées de Francis Raphenne commencent à l’aube. Le maire des Hautes- Rivières arrive à la mairie à 7h30 tous les matins. Il reste environ une heure, règle les urgences, puis repart. Une autre journée débute lorsqu’il prend sa voiture pour traverser les 45 kilomètres de forêt qui séparent sa commune du bureau de poste de Givet. Un trajet qui lui permet de se détendre. Marié, père et grand-père de trois petits-enfants, Francis Raphenne avait déjà fort à faire lorsqu’il a décidé de se présenter aux élections municipales. Il est alors néophyte – il n’avait même jamais assisté à un conseil municipal. « Je trouvais un peu facile le fait de critiquer les élus sans essayer de changer les choses. Je me suis lancé avec l’idée de faire autrement », explique-t-il. Ce n’est donc pas son expérience d’homme politique qui a convaincu les habitants des Hautes- Rivières. « J’ai été receveur-vendeur au bureau de poste des Hautes-Rivières de 1989 à 2006. Le fait d’avoir été proche des administrés pendant aussi longtemps m’a aidé. C’est vraiment grâce à La Poste que j’ai été élu maire! » précise Francis Raphenne.

Des fonctions complémentaires

Avec trois bureaux de poste sous sa responsabilité, Francis Raphenne doit manager une équipe de 17 personnes. Plus une vingtaine à la mairie… « La gestion du personnel est semblable d’un côté et de l’autre. J’adapte les solutions postales à la mairie, et réciproquement. Et qu’il s’agisse de la gestion du personnel, de l’organisation du travail, de la répartition des tâches ou encore de la gestion des outils, je mets souvent les formations que j’ai suivies à La Poste en application à la mairie », nous raconte-t-il. Dans son cas, la complémentarité n’est pas qu’opérationnelle. En effet, les dissemblances de ces deux fonctions permettent également à Francis Raphenne de prendre du recul. « Dès que j’arrive à La Poste, j’oublie mes soucis de maire, et inversement. C’est très bien, car je n’ai pas en permanence mon travail ou mon rôle de maire dans la tête », dit-il. Et, avantage non négligeable, sa qualité de chef d’établissement lui permet de gérer ses rendez-vous comme il le souhaite. En prenant un RTT deux mercredis sur trois, il peut passer une journée entière à la mairie. « Je délègue aussi beaucoup de travail à mes adjoints en mairie », précise-t-il.

Projets postaux ou communaux, tout gérer de front

La commune des Hautes-Rivières abrite une vingtaine d’entreprises. Sur 1 800 habitants, 800 ont du travail, essentiellement dans la forge ou l’estampage. « Grâce aux industriels, le bureau de poste des Hautes-Rivières est l’un des petits bureaux ardennais qui fonctionne le mieux. Mais avec la nouvelle génération, l’évolution est inévitable. Nous perdons 5 % d’activité par an. Nous venons de décider de fermer le bureau le mercredi après-midi », raconte Francis Raphenne. Avec la banalisation des commandes en ligne et la facilité des distributeurs de billets, les jeunes sont moins attachés à leur bureau de poste que leurs aînés. Ils apprécient en revanche l’accueil des Espaces Services clients (ESC). « L’avenir des bureaux de poste est bien là. Nous allons transformer le bureau de poste de Givet en ESC dans les mois à venir », dit-il. « Pour Les Hautes- Rivières, si la transformation du bureau s’imposait dans quelques années, j’opterais pour la création d’une agence postale communale dans laquelle j’inclurais un office de tourisme pour développer cette activité dans notre région – terre de légendes et de labeur blottie au cœur du massif ardennais – bordée par les méandres de la Semoy et située à une dizaine de kilomètres de la frontière belge », ajoute Francis Raphenne. Autres projets liés à la mairie : la création d’une maison médicale et la mise en place d’une station d’épuration. « Tous ces sujets m’occupent depuis des mois et des mois, et ce n’est pas terminé ! » se réjouit le maire.

Jeanine Domat

Portrait de Jeanine Domat

  • Postéo N°37
Hélène Maison

Portrait de Hélène Maison

  • Postéo N°36
Khadra Yahia-Benattia

Portrait de Khadra Yahia-Benattia

  • Postéo N°35
Le statut de postier-élu

Vos contacts en région

Les délégués régionaux sont vos interlocuteurs privilégiés en région. Pour les relayer, les délégués aux relations territoriales coordonnent l'action du Groupe dans le département.

Trouver un contact

Retour haut de page

Pied de page