Menu principal

Vous etes ici:

Barre d'outils

Contenu Principal

  • Postiers et élus
  • Postéo N°27

Portrait de Christophe Audouin

48 ans et déjà une vie très bien remplie! De défi en défi, Christophe Audouin, maire de Saint-Julien-de-Concelles (Loire-Atlantique) se lance inlassablement dans de nouvelles aventures. Au sein de La Poste, en tant qu’adjoint au responsable du Département Ingénierie des Mises en Production à Nantes, et dans sa commune de Saint-Julien-de-Concelles, au titre de maire, voire dans la communauté de communes et au syndicat de pays, comme vice-président! Et, parce qu’il ne veut pas accomplir toutes ces tâches à moitié, il travaille à mi-temps à La Poste…

Christophe Audouin

Une soif d’apprendre, une ambition sans cesse renouvelée, une volonté certaine de s’investir : Christophe Audouin est sans conteste l’homme des défis. Et comme bon nombre d’informaticiens, il aime la rigueur. 
« Je suis rentré à La Poste en 1982 avec mon bac en poche et un début d’études supérieures en informatique que j’ai dû arrêter en cours de première année pour raison familiale, se souvient-il. En réussissant le concours d’agent d’exploitation, puis immédiatement de contrôleur, j’ai commencé à travailler dans un bureau de poste en région parisienne. J’avais envie de m’enrichir de nouvelles choses et j’ai saisi l’opportunité de suivre une formation en informatique. » 
En peu de temps, Christophe Audouin a passé et réussi les examens de pupitreur, puis de programmeur.

Apprendre, toujours apprendre…

On le retrouve en 1988 prêt à répondre à un appel à candidatures pour intégrer une nouvelle équipe en charge de la gestion électronique du personnel pour le compte de France Télécom dans le cadre de la séparation des activités anciennement partagées avec La Poste, tout d’abord à Créteil, puis à Pessac (près de Bordeaux)… 
Christophe Audouin se replonge dans les livres pour suivre une formation de programmeur système dans le cadre de la création en 1991 du Centre national de gestion du réseau informatique de La Poste à Nantes et s’inscrit dans la foulée aux concours d’inspecteur, option programmeur système, de La Poste et de France Télécom. « J’ai été reçu aux deux ! se réjouit-il. Mais c’est à La Poste que j’ai choisi de rester. » 
On aurait pu croire que Christophe Audouin avait trouvé un point d’ancrage définitif. C’est bien mal le connaître ! « Dès le début de 1994, j’ai ressenti le besoin d’évoluer, souligne-t-il. J’ai profité de la réorganisation des services pour intégrer le “Laboratoire Informatique" de la Direction de la Production Informatique. » 
L’expérience venant avec les années, Christophe Audouin sent venir avec elle l’envie d’encadrer une équipe. Vœu exaucé en 2004 : il prend en charge l’équipe d’Administration Système IBM, composée de huit personnes. Il est toujours basé à Nantes. Mais déjà en 2006, il est sollicité pour organiser le transfert de l’activité d’automatisation des applications avant la mise en production d’Orléans à Nantes. 
« J’ai été nommé adjoint au responsable du Département Ingénierie des Mises en Production à la Direction des Systèmes d’Information Corporate, qui est devenu DSI Centrale depuis janvier 2011. » Un poste qu’il occupe toujours aujourd’hui, et à mi-temps depuis 2008, afin de remplir également sa fonction de maire de Saint-Julien-de-Concelles, une ville de 6 900 habitants à environ quinze kilomètres à l’est de Nantes. 
Déjà en 2001, il avait demandé à travailler à 80 % à La Poste, car il venait d’accepter la fonction d’adjoint au maire. Sans oublier son investissement dans des associations locales, notamment de parents d’élèves.

Moitié, moitié !

« Je ne me voyais pas occuper une fonction aussi importante en même temps que mon métier de postier à temps plein, explique t- il. De plus, je souhaitais pouvoir scinder assez clairement les deux missions. Même s’il est évident que l’une sert l’autre. 
Mon activité municipale m’apporte une vraie expertise dans la gestion d’équipe. Et mes différentes expériences postales me permettent de mieux appréhender l’organisation d’une collectivité. Il existe aussi des similitudes entre la fonction publique territoriale et La Poste, notamment au niveau des ressources humaines (catégories, grades…). 
J’apprends énormément de choses des deux côtés. » Mais l’appétit de Christophe Audouin pour les nouveautés ne semble pas encore apaisé. Il est également vice-président de la communauté de communes et du syndicat de pays.

Jeanine Domat

Portrait de Jeanine Domat

  • Postéo N°37
Hélène Maison

Portrait de Hélène Maison

  • Postéo N°36
Khadra Yahia-Benattia

Portrait de Khadra Yahia-Benattia

  • Postéo N°35
Le statut de postier-élu

Vos contacts en région

Les délégués régionaux sont vos interlocuteurs privilégiés en région. Pour les relayer, les délégués aux relations territoriales coordonnent l'action du Groupe dans le département.

Trouver un contact

Retour haut de page

Pied de page